Panier

Entreprise Française 🇫🇷

 -15% MAINTENANT AVEC LE CODE BLACK15

contact@vintage-univers.com

Comment faire un tableau vintage ? Art vintage affiches vintage

Comment faire un tableau vintage ?

Plus captivant que jamais, le vintage fait son grand retour dans le monde de la décoration. Loin de se limiter à une simple tendance, il semble posséder tous les atouts nécessaires pour attirer un nombre incalculable d’adeptes. Si vous êtes également un nostalgique des années 60, ajouter quelques tableaux vintage dans votre demeure ne manquera pas de vous faire plaisir. Contrairement à ce que vous pourrez penser, cette alternative ne vous coûtera pas une somme astronomique. Bien au contraire, vous avez la possibilité de fabriquer votre propre tableau vintage à la maison. Découvrez alors comment vous y prendre.

Comment fabriquer un tableau old school ?

Encore appelé « tableau ardoise », le tableau old school est l’un des accessoires vintages les plus répandus au monde. Avec son style écolier, il apporte un côté rétro et décalé aux pièces qui l’adoptent. Il faut dire qu’avec lui, les possibilités de décoration sont multiples et variées. Si certaines personnes préfèrent y noter quelques lignes de poème, d’autres, plus aventureux, ne manqueront pas de s’en servir pour afficher leurs photos.

Si vous souhaitez donc faire un tableau à la fois vintage et simple, il n’y a pas à douter que le tableau old school fera votre bonheur. Bien entendu, vous devez fournir un petit effort pour atteindre votre but. Il vous faut notamment vous munir d’un certain nombre de matériaux et suivre quelques étapes de fabrication.

Les matériaux de fabrication d’un tableau old school

La fabrication d’un tableau old school requiert plusieurs matériaux. Loin d’être coûteux, ceux-ci doivent être de bonne qualité pour démontrer une bonne résistance au temps. Ainsi, vous devez vous munir des éléments suivants :

  • Un rouleau à peinture ;
  • Un contre-plaqué ;
  • Une Scie ;
  • Un pot de peinture à ardoise (vert ou noir pour rester dans le thème vintage) ;
  • Des vis ;
  • Une perceuse ;
  • Un apprêt ;
  • Des réglettes en bois.

Les étapes de fabrication d’un tableau old school

De manière générale, le processus de fabrication d’un tableau old school se décline en deux grandes étapes. En respectant chacune d’elles, vous aurez tôt fait de réaliser votre accessoire.

La préparation de la surface du tableau

La préparation de la surface est l’étape la plus importante de la fabrication d’un tableau old school. Elle consiste à découper votre contre-plaqué selon les dimensions (grande ou petite) et la forme (carré ou rectangulaire) qui vous intéressent. Par la suite, vous devez recouvrir le contre-plaqué d’un apprêt à l’aide de votre rouleau.

Encore appelé sous-couche, l’apprêt est une base qui permet de prolonger l’espérance de vie de votre tableau. Dès qu’il est sec, il faut donc le recouvrir de la peinture ardoise que vous aviez sélectionnée plus tôt. Laissez l’ensemble sécher à l’air libre pour que la peinture adhère au mieux à la surface du contre-plaqué.

La pose des réglettes

Après la préparation de la surface de votre tableau, il vous faut finaliser ses contours. À l’aide d’une scie, découpez vos réglettes selon les dimensions du contre-plaqué. Fixez-les par la suite sur chacun des côtés du tableau. Afin d’y arriver, servez-vous de vos vis et de votre perceuse. Une fois cela fait, votre tableau est officiellement achevé. Dans l’optique d’avoir un côté très vintage, n’hésitez pas à opter pour des réglettes en bois gravés de quelques motifs floraux.

Comment fabriquer un tableau vintage en utilisant des clefs ?

Comment faire un tableau vintage ? Art vintage 61715447 m
Tableau de clés

Vous ne le savez probablement pas, mais vous pouvez fabriquer un original tableau vintage en utilisant des clefs. Bien entendu, il ne s’agit pas ici de n’importe quel type de clef, mais plutôt des clefs anciennes. Dotées de griffes, ces dernières jouissent généralement d’un design spectaculaire conçu avec le charme d’antan. En matière de décoration, il faut dire que ces clefs n’ont absolument rien à envier aux accessoires vintages utilisés généralement. Afin de les utiliser pour fabriquer votre tableau vintage, vous devez procéder de la manière suivante :

Dénichez plusieurs clefs anciennes

La conception d’un tableau vintage à clefs repose avant tout sur la beauté des clefs utilisées. Ainsi, vous êtes tenu de faire quelques recherches pour trouver des clefs anciennes authentiques et splendides. Rendez-vous donc dans les brocantes et dans les boutiques d’antiquité et observez les articles qui vous seront proposés. L’objectif est de privilégier les clefs qui arborent de beaux motifs antiques. Consultez donc plusieurs exemplaires avant de vous décider. Dans l’optique de demeurer dans le vintage, dépareillez les modèles que vous achetez.

Préparer un support pour les accueillir

Qui dit « tableau à clefs », dit nécessairement « excellent support ». Il est donc primordial de trouver un bon support pour mettre en valeur vos clefs. Vous avez besoin d’un contre-plaqué que vous découperez selon les dimensions que vous souhaitez pour votre tableau. Par la suite, il vous faut recouvrir le contre-plaqué d’une couche de peinture. Pour un rendu vintage, privilégiez les teintes sobres : marron, noir, vert foncé, kaki…

Disposer les clefs

Après avoir apprêté un bon support pour votre tableau, il ne vous reste qu’à disposer vos clefs anciennes. À cet effet, vous avez besoin d’un pistolet à colle. À l’aide de celui-ci, il faut fixer les clefs sur le contre-plaqué. Lors de disposition, veuillez laisser de l’espace entre les clefs. Cela les rendra plus harmonieuses et authentiques. Afin d’avoir un grand tableau, vous devez prévoir une grande quantité de clefs anciennes. Par contre, cinq à dix clefs devraient amplement suffire pour les petits tableaux.

Comment fabriquer une toile vintage ?

Quitte à fabriquer un tableau vintage, autant en profiter pour faire votre propre toile vintage. Contrairement à ce que vous pouvez penser, vous n’avez nullement besoin d’être un peintre expérimenté pour y arriver. En effet, il vous suffit de connaître les bons instruments et de suivre le parcours le plus aisé pour vous.

Les instruments requis pour la fabrication d’une toile vintage

Concevoir une toile vintage est une activité qui nécessite certains instruments. Vendus en magasin, ceux-ci sont relativement abordables et se présentent comme suit :

  • 4 baguettes de châssis en bois pour une toile d’une longueur inférieure à 70 cm et 05 baguettes de châssis en bois pour toile d’une longueur supérieure à 70 cm ;
  • Un grand morceau de toile ;
  • Des ciseaux ;
  • Un marteau ;
  • Un pinceau ;
  • Des morceaux de papier verre ;
  • Une grande agrafeuse ;
  • Des morceaux de papier palette ;
  • Un pot d’enduit composé de plâtres et de colle animale
  • Des bombes aérosol de couleurs différentes ;
  • Des pochoirs ;
  • Des gants ;
  • Un masque.

Les phases de fabrication de la toile vintage

Afin de faciliter le processus de fabrication de votre toile vintage, il est plus judicieux de suivre certaines phases. Vous devez entre autres :

Assembler le châssis de la toile

Étant donné que vous aviez préalablement acheté des baguettes de châssis dans le commerce, cette étape-ci sera aisée pour vous. Si vous avez acheté 4 baguettes, vous devez vous saisir d’une baguette courte et d’une baguette longue. Grâce aux encoches de ces dernières, assemblez-les de manière à ce qu’elles s’emboitent l’une contre l’autre.

Reprenez le même procédé avec les deux baguettes qu’ils vous restent jusqu’à obtenir un cadre en bois. À l’aide de votre marteau, tapotez légèrement les extrémités pour que l’emboitement entre les baguettes soit optimal. Si votre châssis est composé de 5 baguettes, le procédé variera légèrement. Vous devez d’abord assembler la baguette centrale et les longues baguettes, avant d’ajouter les baguettes courtes.

Poser la toile

Une fois que votre châssis est prêt, il faut le recouvrir d’une toile. Pour y arriver, étendez votre morceau de toile sur une table et installez-y votre châssis. Découpez-la ensuite sur des dimensions légèrement supérieures à celles du châssis. Rabattez et fixez (à l’aide d’une agrafeuse) un léger surplus de toile sur l’un des petits côtés de votre châssis.

Après cela, attaquez-vous au deuxième petit côté et reprenez le même procédé. Afin d’avoir une toile bien étendue, tirez très fort sur l’autre extrémité avant de la fixer. Faites-en de même pour les longues baguettes du châssis. Au terme du processus, vous aurez une toile parfaitement posée.

Enduire la toile

Afin de lui conférer une surface lisse, vous devez enduire votre toile. Vous avez donc besoin d’un pot d’enduit composé de plâtres et de colle animale (gesso acrylique). Avant de commencer le processus, veuillez d’abord secouer le pot d’enduit. Ensuite, versez-en un peu sur un morceau de papier palette. À l’aide d’un pinceau, recouvrez d’enduit toute la surface de la toile.

N’oubliez surtout pas les différents côtés de votre châssis. Patientez pour que l’enduit sèche, puis poncez l’ensemble avec du papier de verre. Après ponçage, enduisez à nouveau la toile et poncez-la dès qu’elle sera sèche. Lors de votre deuxième ponçage, mettez tout en œuvre pour avoir une surface lisse.

Peindre la toile

À ce niveau, vous n’avez nullement besoin d’être un artiste pour peindre votre toile. Pour commencer, vous devez enfiler vos gants et un masque, puisque vous devez utiliser des bombes aérosol. Ensuite, disposez fermement votre pochoir sur la toile et vaporiser celle-ci d’une couche de peinture aérosol. Vous remarquerez que le pochoir laissera transparaître l’image qu’il renferme. Afin d’éviter les coulures, restez à une bonne distance de la toile avant de la pulvériser.

Si vous avez une grande toile, maximiser le rendu final en optant pour plusieurs pochoirs de petits formats. Par ailleurs, vous aurez un effet plus vintage en choisissant des pochoirs à l’effigie des célébrités qui ont marqué les années 70 et 80. Idéalement, vous pouvez opter pour deux couleurs distinctes. L’une recouvrira totalement la toile et l’autre sera utilisée pour faire transparaître l’image des pochoirs.

Par quelle méthode accrocher un tableau vintage ?

Il existe plusieurs méthodes pour accrocher un tableau vintage. Si certaines semblent compliquées, d’autres le sont moins. En fonction de l’endroit où vous souhaitez accrocher votre tableau, il convient de connaître les méthodes qui vous seront le plus utiles.

La cimaise

La cimaise est une sorte de moulure fabriquée près du plafond. Grâce à sa configuration, elle vous permet de suspendre votre tableau par crochet. Son installation ne nécessite pas de travaux. Il est donc inutile d’envisager de percer les murs pour l’installer. Qu’elle soit en aluminium ou en acier, la cimaise vous permet de déplacer votre tableau selon vos envies. À cet aspect pratique vient s’ajouter un design à la fois discret et élégant. La plupart du temps, une cimaise peut recevoir plusieurs tableaux. Cependant, retenez que la lourdeur qu’elle peut supporter dépend de sa dimension.

La colle

La colle est l’une des meilleures manières d’accrocher un tableau sans avoir à effectuer de travaux. Très pratique, elle n’engendre guère de complication. Son utilisation signifie avant tout une bonne qualité. Si vous comptez donc adopter ce moyen, assurez-vous d’acheter du mastic-colle.

Ce type de colle est généralement vendu dans une sorte de pistolet et présente une forme caoutchouteuse. Il possède une adhérence relativement bonne sur la plupart des matériaux. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le mastic-colle convient également aux tableaux lourds. Pour un maintien optimal, il suffit d’en appliquer derrière votre tableau et sur le mur.

L’adhésif à double face

Comme l’indique son nom, l’adhésif à double face est un outil qui possède des caractéristiques particulières qui lui permettent de fixer les choses au mur. En plus d’être très pratique, il s’avère une alternative économique. Le seul problème avec l’adhésif à double face, c’est son incapacité à fixer les accessoires lourds.

Ainsi, vous ne pouvez l’utiliser que pour accrocher des tableaux légers et de format réduit. Pour une adhérence plus accrue, vous devez dégraisser votre mur avant d’y appliquer l’adhésif. Évitez les endroits trop exposés à la chaleur, au risque de voir vos tableaux chuter.

Le scratch

Le scratch est un ensemble composé de deux languettes. Chacune d’elles possède généralement une surface à velcro et une surface adhésive. Fabriqué pour fixer les tableaux au mur, le scratch ne requiert pas de travaux. Afin de l’utiliser, vous devez disposer la partie adhésive de l’une de ses languettes sur le mur.

Ensuite, disposez la partie adhésive de sa deuxième languette sur votre tableau. Il vous suffit alors de réunir les surfaces à velcro en superposant les deux languettes. Suivant la qualité du scratch, vous pouvez accrocher des tableaux pesant jusqu’à 6 kilos avec ce système. Cependant, vous risquez d’avoir du mal avec les cadres trop profonds.

La pâte à fixation

La pâte à fixation est un outil très apprécié des bricoleurs. Idéale pour accrocher les tableaux, elle est facile à manier et ne laisse pas de tâche disgracieuse sur le mur. Elle est utilisable sur la plupart des surfaces. Pour l’employer, vous devez prendre un morceau de pâte à fixation et le modeler.

Une fois qu’elle présente la configuration que vous souhaitez, répartissez-la à l’arrière du cadre de votre tableau. Ensuite, plaquez fermement ce dernier au mur. Vous remarquerez que la pâte durcira au bout de quelques minutes pour assurer le maintien de votre tableau. Comme on peut s’y attendre, la pâte à fixation convient mieux au cadre léger.

Le crochet adhésif

Depuis quelques années, on peut retrouver des crochets adhésifs sur le marché. Très efficaces, ceux-ci vous permettent d’accrocher vos tableaux sans recourir à une perceuse. Ils se présentent généralement sous la forme des crochets lambda, à la différence qu’ils ont une surface adhésive en supplément.

Leur utilisation implique notamment un traitement préalable à l’alcool pour retirer la graisse et favoriser l’adhérence. De manière générale, les crochets adhésifs peuvent être utilisés sur les surfaces peintes, lisses ou encore carrelées. En revanche, ils sont fortement déconseillés pour les surfaces recouvertes de papier peint.

Le mur magnétique

Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais il est parfaitement possible d’accrocher des tableaux vintage avec des aimants. Si vous envisagez d’utiliser cette méthode, vous devez aménager un mur magnétique. Loin d’être complexe, ce dernier est relativement facile à installer. Une fois que vous aurez identifié le mur concerné, il vous suffit de le repeindre à l’aide d’une peinture magnétique.

Vendue dans le commerce, celle-ci démontre une bonne attractivité avec les aimants. Ainsi, dès qu’elle aura séché, il vous suffit d’utiliser quelques aimants pour fixer vos tableaux. Comme vous l’aurez compris, vous aurez besoin de fixer par moment quelques plaques en fer sur le dos de certains cadres, avant de les installer.

Faire un tableau vintage : en résumé

À présent, vous avez toutes les informations qui vous permettront de faire un tableau vintage. Si vous êtes nostalgique de l’école, n’hésitez pas à vous faire plaisir avec un beau tableau old school. En revanche, préférez une belle toile vintage, si vous appréciez particulièrement la subtilité. Avec un tableau à clefs anciennes, il va sans dire que vous aurez indubitablement plus d’originalité dans votre demeure.

Bien entendu, vous n’êtes point obligé de faire un choix précis. Vous pouvez tout simplement vous organiser pour fabriquer tous ces types de tableaux vintage, puisque les méthodes pour les accrocher ne manquent pas. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de vous amuser tout le long du processus.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous pour recevoir des promos exclusives et des offres spéciales.